L'OIV, sous pilotage de la DGCCRF, veille aux intérêts des vacanciers.

La DGCCRF vient de publier le résultat des opérations menées par l'OIV (Opération interministérielle Vacances) en 2018 et est relativement stable par rapport à 2017.


Les secteurs touristiques qui représentent une part importante du budget vacances des ménages enregistrent des anomalies récurrentes, mais les demandes de mise en conformité sont rapidement suivies par les professionnels.


L'opération menée :

- 28 724 visites

- 25 200 établissements

- 82 949 actions de contrôle

- 60 prélèvements


et a relevé :

- Taux d’anomalie : 26 %

- Taux d’anomalie sur internet : 24 %

- Taux de non-conformité (prélèvements) : 45 %

- 15 375 avertissements

- 4 527 mesures de police administrative

- 1 858 PV pénaux


Coté Hébergement, l’information du consommateur sur les prix est le point de vigilance de l'OIV...1/3 des 880 établissements contrôlés présentait des anomalies.


Ce constat est similaire pour les activités de loisirs, sportives ou touristiques (la sécurité des activités est également contrôlée).


Enfin, 3 927 établissements de restauration traditionnelle et de type rapide ont été contrôlés. Le taux d’anomalie atteint respectivement 36 % et 29 %.


En savoir plus :

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/loperation-interministerielle-vacances-oiv-2018


#vacances #controle #DGCCRF #securite #prix