Fin de la Période d'essai : la prise de RTT recule la date d'échéance.

Le saviez vous ?


Toute absence du salarié pendant sa période d'essai (hors jours fériés) entraine automatiquement une prolongation du même nombre de jours.

Ainsi, la prise de congés payés (ou sans solde), d'un arrêt maladie ou de jours de RTT sont à prendre en considération pour recalculer la date de fin de la période d'essai.


La durée de la prolongation de l’essai ne peut pas être limitée aux seuls jours ouvrables inclus dans la période ayant justifié cette prolongation.

En effet, elle doit correspondre au nombre de jours calendaires compris dans la période d’absence.


Rappelons que les objectifs de la période d'essai sont de :

- permettre à l'employeur d’évaluer les compétences du salarié nouvellement recruté, de connaître ses aptitudes à occuper cet emploi,

- permettre au salarié d'apprécier le poste, les fonctions et son nouvel employeur.


Ces objectifs sont donc difficiles à atteindre si le salarié est dans l’impossibilité de démontrer ses qualités professionnelles pendant sa période d'absence.


(Référence Cour de cassation, chambre sociale, 11 septembre 2019, n° 17-21.976)


En savoir plus, cliquez ici




0 vue